Au service de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’insertion

Dans le cadre de la réalisation de l’aéroport du Grand Ouest, les collectivités locales, en lien avec l’Etat, ont souhaité formaliser avec le concessionnaire, le Groupement Conception Construction et avec Pôle Emploi, des engagements sur l’emploi, l’insertion et la formation portant sur la phase de chantier, l’organisation du transfert de Nantes Atlantique et l’exploitation du futur aéroport.

Les collectivités sont fortement mobilisées autour de ce projet d’équipement structurant et d’intérêt général pour l’Ouest de la France, qui va générer 5,4 millions d’heures de travail.

La mobilisation et la coordination des dispositifs poursuivent les objectifs suivants :

 • l’accompagnement des entreprises et de leurs salariés en vue du transfert des activités de l’aéroport de Nantes-Atlantique vers le nouveau site de l’aéroport du Grand Ouest

l’accompagnement des besoins en nouvelles compétences en lien avec la progression du trafic aéroportuaire

l’insertion des jeunes et des actifs éloignés de l’emploi dans le cadre du chantier de construction de l’aéroport

Pour Jacques Auxiette, Président du Conseil régional des Pays-de-la-Loire et du Syndicat Mixte Aéroportuaire :

« Les engagements pris en faveur de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’insertion constituent un levier important pour le développement économique de nos territoires ». « Tous les acteurs sont mobilisés pour faire de l’aéroport du Grand Ouest un accélérateur de croissance au service de l’emploi, des territoires et des habitants », conclut-il.

————————————————————————————

Chiffres clés :

  • 5,4 millions d’heures de travail estimées, dont :
    4,5 millions d’heures pour la plateforme aéroportuaire
    700 000 heures pour la desserte routière
    200 000 heures pour la tour de contrôle
  • Près de 150 000 heures consacrées à l’insertion
  • 4% des effectifs répondant au dispositif d’alternance pour la partie exploitation de l’aéroport du Grand Ouest
  • 2 500 emplois estimés avec un trafic de 4,5 millions de passagers à horizon 2020,
    et près de 1 000 emplois supplémentaires à horizon 2025 par rapport à 2012